ÉVÉNEMENTS À VENIR

événements passés

Dates: 30 novembre au 3 décembre

Emplacement: 11613 87 Ave NW, Edmonton, AB T6G 2H6


Conference Program
Workbook

Cette conférence comprendra deux sections interdépendantes – la première section, Prévenir dans la pratique, ressemblera à une conférence universitaire plus traditionnelle. La deuxième partie, Attention au fossé! Sommet entre les jeunes et les praticiens, réunira des praticiens de divers secteurs et des jeunes leaders pour participer à un exercice interactif de deux jours afin de faciliter les liens et le partage des connaissances entre eux. Les activités sont conçues pour créer des ponts en établissant la confiance entre les praticiens et les jeunes et pour réfléchir à la façon dont nos réalités influencent nos trajectoires personnelles en façonnant notre identité sociale.

PRÉVENIR DANS LA PRATIQUE : Approches nationales et internationales de la P/LEV
La première partie de la conférence réunira d’éminents chercheurs, des praticiens et des décideurs engagés dans la lutte contre l’extrémisme violent. L’objectif principal de cette conférence est d’échanger des connaissances théoriques provenant de multiples disciplines et des bonnes pratiques liées à la prévention de l’extrémisme violent dans différents contextes disciplinaires et géographiques.

Une caractéristique unique de la conférence sera sa capacité de combiner les points de vue du milieu universitaire, des organismes d’application de la loi, des groupes communautaires et des organismes non gouvernementaux. En outre, l’examen des approches mondialisées et localisées de l’extrémisme violent et d’autres formes similaires de criminalité et de prévention des risques permettra de dégager les bonnes pratiques dans différents contextes et domaines d’action nationaux. Reconnaissant la préférence notée pour les approches multisectorielles de
prévention de l’extrémisme violent chez les décideurs et les impacts uniques de l’extrémisme violent dans des localités particulières – cette approche aidera à faire progresser les connaissances des chercheurs et des praticiens.

Voici la liste des panélistes et des conférenciers qui ont confirmé leur présence:

  • Dre Cécile Rousseau, McGill University
  • Dre Heather Lawford, Bishop’s University
  • Dr. Bart Shchuurman, University of Leiden
  • Dre Ghayda Hassan, Université du Québec à Montréal
  • M. Eric Rosand, Prevention Project
  • Dr. Lorne Dawson, University of Waterloo
  • Dr. David Eisenman MD, University of California Los Angeles
  • Dr. Amarnath Amarsingam, University of Waterloo and Institute for Strategic Dialogue
  • Dr. Daveed Gartenstein-Ross, Valens Global LLC
  • Dre Joana Cook, Kings College London
  • M. Fabian Wichmann, EXIT Germany
  • M. Eric Rosand, Prevention Project
  • Dr. Ryan Scrivens, Project SOMEONE
  • Dr. Yannick Veilleux-Lepage, Georgia State University
  • SIF Group – Students Commission

Attention au fossé! Sommet entre les jeunes et les praticiens
Les jeunes sont directement ciblés par toutes les formes d’extrémisme et de discours haineux. Plusieurs jeunes vivent des expériences de discrimination et d’exclusion significatives qui changent parfois radicalement leur vie. Ils possèdent, en ce sens, une connaissance approfondie et expérientielle de la dynamique de la haine et de l’extrémisme. Ouvrir le dialogue entre les jeunes et les praticiens est une précieuse opportunité pour:

1. réfléchir à des problèmes communs et explorer des idées;

2. renforcer les capacités en améliorant le développement personnel et professionnel (par exemple, actualiser les connaissances sur le terrain, apprendre de nouvelles techniques et de nouveaux outils);

3. améliorer la collaboration entre les partenaires existants au sein des environnements de pratique (par exemple, éliminer les obstacles professionnels, géographiques et organisationnels; lutter contre la résistance personnelle et institutionnelle au changement);

4. améliorer les développements de la pratique (par exemple, mettre en œuvre
de nouveaux processus; développer des projets dans une approche de co- construction);

Ce sommet est en cohérence, d’au moins cinq manières, avec les recommandations des meilleures pratiques de plusieurs études globales de prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent. Celles-ci stipulent que les meilleures pratiques en matière de prévention incluent des programmes qui:

1. sont développés par les jeunes pour les jeunes;

2. sont de nature communautaire et proviennent de la société civile plutôt que de façon top-down en provenance des gouvernements qui pourraient ne pas être perçus comme des acteurs légitimes;

3. sont intégrés dans un cadre d’engagement civique plus large et ne sont pas uniquement axés sur la radicalisation violente;

4. procéder de manière très flexible, diversifiée et entrepreneuriale car il n’existe pas de trajectoire ou de profil unique vers la radicalisation; et

5. sont soutenus en termes d’expertise, de financement, par des secteurs « non partisans » tels que des agences de financement et des organisations académiques.

** S’il vous plaît, prenez note que le petit déjeuner et le déjeuner sont inclus dans le
prix du billet **

 

Extrémisme: es voix de l’intérieur et de l’extérieur – le 20 juin au cinéma de l’Université Concordia

Date: le 20 juin 2018 à 18h00 – 20h00
Lieu: Cinéma de l’Université Concordia – 1395, boul. René-Lévesque Ouest, pavillon des arts visuels, salle: VA-11

Qu’est-ce qui crée un extrémiste radical Comment les facteurs sont-ils atténués? Le 20 juin, joignez-vous à nous pour une soirée de discussion sur l’extrémisme au Québec et au Canada.

Cet événement gratuit inclura les panélistes suivants:

Mme Ritu Banerjee, directrice principale du Centre canadien pour l’engagement communautaire et la prévention de la violence à Sécurité publique Canada

M. Mubin Shaikh, un ex-extrémiste devenu un agent secret pour le Service canadien du renseignement de sécurité et la Gendarmerie royale du Canada

M. Maxime Fiset, ancien skinhead néo-nazi et organisateur du mouvement d’extrême droite au Québec, désormais associé de projet au Centre pour la prévention de la radicalisation menant à la violence

M. Brad Galloway, de l’Organisation pour la prévention de la violence, coordinateur régional du réseau du Nord-Ouest du Pacifique pour le réseau de lutte contre l’extrémisme violent et affilié au Réseau canadien de recherche sur la sécurité et la société du terrorisme.

Le panel sera animé par Dre Ghayda Hassan, professeur de psychologie clinique à l’UQÀM, fondatrice et directrice du Réseau de praticiens canadiens pour la prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent, co-titulaire de la chaire UNESCO-PREV en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents,
chercheure pour SHERPA-RAPS et clinicienne à l’équipe polarisation sociale du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’île-de-Montréal.

Paysage de haine – 22 juin @ COOP Katacombes

Date: 22 juin 2018 à 19h00

Lieu: COOP Katacombes, 1635, boul. Saint Laurent, Montréal, H2X 2S9

Paysage de haine (Landscape of Hate) est un projet multimédia improvisé ayant pour objectif de promouvoir et de faire entendre la voix du public dans la formulation de dialogues pluralistes sur la manière dont nous négocions les différentes formes de haine dans notre société. Notre événement consiste en une combinaison de tables rondes, de débats, d’expositions d’arts et de performances. Les représentations de Paysage de haine incluent une combinaison de compositions originales de musique électronique, d’échantillons audio, de médias sociaux, de paysages sonores et de projections vidéo. Le matériel lyrique est dérivé de données recueillies sur Internet, d’entretiens de recherche et d’autres sources publiques. Chaque performance est unique. Paysage de haine a joué pour la première fois le 9 mai 2017. Un deuxième spectacle a eu lieu le 15 septembre 2017 à Québec. Le prochain spectacle aura lieu le 26 mai 2018 à Bergen, en Norvège.

L’événement est gratuit dans le cadre de l’Institut d’été interdisciplinaire de l’Université Concordia (CUISI) intitulé Apprendre à haïr: le pluralisme à l’ère des chambres d’écho, séminaire intensif d’une semaine destiné aux professionnels et aux étudiants diplômés. Les dirigeants des instituts guideront les étudiants dans la mise au point de moyens durables pour contrer, prévenir et combattre les discours de haine en ligne.

 

 

 

 

 

 

 

Pour une école antiraciste, inclusive et respectueuse des droits et libertés
Journées d’études pour, par et avec le milieu scolaire

Les 19 et 20 avril 2018

Salle Chaufferie (CO-R700) du Pavillon Coeur des sciences

175, Ave. Du Président-Kennedy, Université du Québec à Montréal

Organisées par l’Observatoire sur la formation à la diversité et l’équité (OFDE) et ses partenaires

 

Journées de réunion d’experts sur la prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent
Réseau de praticiens canadiens pour la prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent (RPC-PREV) Université du Québec à Montréal Pavillon Adrien-Pinard (SU) 100, rue Sherbrooke Ouest Montréal, Qc H2X 3P2 Canada

19 mars 2018
Ateliers pour discuter du développement et de l’évaluation des programmes de formation.

20 mars 2018
Ateliers pour discuter des résultats des revues systématiques menées par l’équipe du RPC-PREV et établir un groupe de développement de lignes directrices.

Revue systématique #1:
Contenu extrémiste en ligne et radicalisation violente.

Revue systématique n #2:
Programmes qui visent à prévenir la radicalisation violente et à désengager les individus adhérant à des idées/comportements radicaux violents.

Tisser des liens: Prévenir l’extrémisme violent au Canada

19 mars au 23 mars 2018
Initiative des enfants soldats Roméo Dallaire, le Centre canadien pour l’engagement communautaire et la prévention de la violence, le Réseau des praticiens canadiens pour la prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent (RPC-PREV), les universités UQÀM et Concordia ainsi que l’Institut de Montréal pour les études sur le génocide et sur les droits de la personne.

Université Concordia
1455 Boulevard de Maisonneuve Ouest,
Montréal, QC H3G 1M8

22 mars et 23 mars 2018
Discussions en petits groupes et introduction d’études de cas, Dre Ghayda Hassan, directrice et fondatrice de RPC-PREV.

0