Zoé Blais

Zoé Blais

Zoé a récemment obtenu son diplôme de maîtrise en sécurité internationale de l’Université Laval à Québec. Elle a préalablement fait un baccalauréat en affaires publiques et relations internationales, également à l’Université Laval. Elle a effectué son essai de maîtrise sur la relation entre l’utilisation d’Internet – plus particulièrement les réseaux sociaux – et la radicalisation. Elle a ensuite réalisé son stage de maîtrise au Réseau des praticiens canadiens pour la prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent (RPC-PREV) et elle y est maintenant assistante de recherche. Zoé s’intéresse particulièrement à la radicalisation d’extrême-droite, religieuse et des femmes.