LA CARTOGRAPHIE À TRAVERS LE CANADA

Le RPC-PREV a pour objectif de promouvoir les meilleures pratiques en termes d’évaluation, de prévention et d’intervention en matière de radicalisation et d’extrémisme violent, ainsi que de développer un réseau coordonné de praticiens issus de divers secteurs pour promouvoir une approche multisectorielle. Pour développer ce réseau, il est nécessaire de conduire une cartographie pancanadienne qui permettra d’identifier les ressources existantes et les niveaux de collaboration
entre les professionnels et les différents secteurs.

Pour ce faire, l’équipe du RPC-PREV:

  • Réalisera une cartographie des initiatives et des équipes canadiennes existantes qui participent à la formation, à l’évaluation ou à la prévention/intervention en matière de radicalisation et d’extrémisme violent selon la méthode 4W consistant à identifier Qui (p. ex. des institutions) est Où (p. ex. une zone géographique), Quand (p. ex. la période de temps, le moment de l’intervention), et fait Quoi (p. ex. une description détaillée des activités); 
  • Documentera chaque initiative en termes de taille, de structure, de contenu, du modèle sous- jacent et des coûts;
  • Documentera le niveau et la nature de la collaboration multisectorielle
    existante.

Plusieurs programmes de prévention/d’intervention existent au Canada, mais il y a peu d’informations, voire aucune, sur l’emplacement, la taille, la structure et les composantes de ces initiatives. Être en mesure de cartographier et d’identifier Qui (p. ex. des institutions) est Où (p. ex. une zone géographique), Quand (p. ex. la période de temps, le moment de l’intervention), et fait Quoi (p. ex. une description détaillée des activités) au Canada est très précieux car cela pourra permettre de:

  • Fournir un visuel de la taille, de l’étendue, de la structure et de la nature/du contenu des initiatives existantes dans les villes, les provinces et les territoires du Canada;
  • Fournir une mise à jour et d’observer les changements de ces initiatives dans l’espace et dans le temps;
  • Identifier les forces et les lacunes, à la fois géographiques et structurelles, de ces initiatives;
  • Fournir des informations sur la coordination multidisciplinaire et
    multisectorielle;
  • Permettre un système de référence plus efficace en mettant à disposition
    l’information disponible sur les initiatives dans chaque domaine cible et à l’intention de tous ceux et celles qui en ont besoin;
  • Améliorer les possibilités d’examiner les modèles de pratique et d’en tirer des leçons pour les programmes futurs.