MEMBRES DE L’ÉQUIPE DU RPC-PREV


DIRECTRICE ET FONDATRICE
Prof. Ghayda Hassan est psychologue clinicienne et professeure de psychologie clinique à l'UQÀM. Elle a de nombreuses affiliations nationales et internationales dans les domaines de la recherche, de l’intervention et…

COORDONNATEUR GÉNÉRAL
Pablo Madriaza est titulaire d’un baccalauréat en psychologie de l’Université pontificale catholique du Chili, d’une maîtrise en anthropologie de l’Université du Chili, d’une maîtrise en sociologie de l’École des hautes…

COORDONNATEUR SCIENTIFIQUE
Sébastien Brouillette-Alarie (PhD.) est chercheur postdoctoral en criminologie à l'Université Laval. Il a publié des articles évalués par des pairs sur 1) l'évaluation du risque de récidive criminelle; 2) la…

COORDONNATEUR ADMINISTRATIF
Jean Perrault (Ph.D) a plus de 25 ans d’expérience en recherche psychosociale et médicale. En tant que directeur, il a mis en place une organisation de gestion des essais cliniques…

COORDONNATRICE À LA FORMATION
Paola Porcelli possède un doctorat en psychologie clinique et plusieurs expériences en tant que formatrice et chercheure. Elle a collaboré avec des structures publiques et privées, des organisations communautaires, des…

COORDONNATRICE DE LA MOBILISATION DES CONNAISSANCES ET DES RELATIONS PUBLIQUES
Marie-Eve vient du secteur de la haute technologie où elle a travaillé dans les domaines de l'administration et des ressources humaines. Elle a développé une spécialité en gestion du changement…

RESPONSABLE DE LA CARTOGRAPHIE
Sarah est étudiante à la maîtrise au département de psychiatrie de l’Université de Montréal. Elle travaille sur les vulnérabilités émotionnelles et psychologiques qui pourraient faciliter les voies menant à l'extrémisme…

CHERCHEUR JUNIOR
Wynnpaul Varela est chercheur en éducation musicale et professeur d'anglais. Il est titulaire d'un doctorat en éducation (2018) et s'intéresse à l'autorégulation musicale tout au long de la vie, aux…

ASSISTANTE DE RECHERCHE
Arber Fetiu poursuit son doctorat au département de sociologie de l'Université de Montréal. Ses intérêts de recherche portent sur les trajectoires de radicalisation, les politiques de la laïcité, les groupes…

ASSISTANTE DE RECHERCHE
Deniz Kilinc a terminé sa maîtrise en psychiatrie sociale et transculturelle à l’Université McGill. Sa thèse a exploré les processus de résilience et d'expression créative sur le bien-être psychologique des…

ASSISTANTE À LA FORMATION
Émilie est titulaire d'un baccalauréat en beaux-arts de l'Université Concordia et elle étudie actuellement en psychologie à l'Université du Québec à Montréal où elle prévoit entreprendre ses études de doctorat…

ASSISTANTE DE RECHERCHE
Lysiane Lavoie est étudiante au doctorat au département de psychologie de l'Université du Québec à Montréal, Canada. Ses recherches portent sur l'engagement des citoyens et les récits alternatifs comme une…

ASSISTANTE À LA MOBILISATION DES CONNAISSANCES
Daniela Aranibar est une étudiante dans le programme de maîtrise de Sciences de l’éducation à l’université Concordia. Elle a préalablement travaillé sur le développement d’outils pédagogiques pour la prévention de…

CONSULTANT
L’expertise professionnelle d’Eugène et ses intérêts de recherche portent sur la psychologie cognitive et pédagogique, l’apprentissage et l’instruction, l’acquisition du langage et la méthodologie/pratique des revues systématiques, particulièrement des méta-analyses.…

CONSULTANT
David Pickup est bibliothécaire et spécialiste de l'information pour l'équipe des examens systématiques du Centre for the Study of Learning and Performance (CLSP) de l'Université Concordia, ainsi que membre du…

ASSISTANTE ADMINISTRATIVE
Teodora a terminé un baccalauréat en criminologie et elle étudie présentement en psychologie à l'UQAM. Elle travaille dans le domaine de la santé mentale en tant qu'intervenante en situation de…

STAGIAIRE EN RECHERCHE
Leslie-Ann complète actuellement un doctorat en psychologie et un certificat en théologie à l’Université Laval. Sa thèse porte sur l’union de modèles théoriques dans le traitement du trouble d’anxiété généralisée.…

DIRECTRICE ET FONDATRICE

Ghayda Hassan

Prof. Ghayda Hassan est psychologue clinicienne et professeure de psychologie clinique à l’UQÀM. Elle a de nombreuses affiliations nationales et internationales dans les domaines de la recherche, de l’intervention et du secteur communautaire. Elle est la directrice et fondatrice du Réseau des praticiens canadiens pour la prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent (RPC-PREV, financé par Sécurité publique Canada). Elle est également cotitulaire de la chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents, ainsi que chercheure à l’équipe SHERPA- RAPS du CIUSSS-CODIM. Elle est psychologue consultante au sein de l’équipe polarisation sociale du CIUSSS-CODIM. Enfin, elle agit comme consultante en politique en matière d’intervention dans un contexte de violence (radicalisation, violence familiale et guerre).

COORDONNATEUR GÉNÉRAL

Pablo Madriaza

Pablo Madriaza est titulaire d’un baccalauréat en psychologie de l’Université pontificale catholique du Chili, d’une maîtrise en anthropologie de l’Université du Chili, d’une maîtrise en sociologie de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) en France et d’un doctorat en sociologie de l’Université Paris-Descartes en France. Il a participé à de nombreux projets de recherche et contribué à plusieurs de publications sur la violence à l’école, la criminalité et le système pénitentiaire, en particulier en milieu urbain. Récemment, il a mené diverses études sur la prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent, des conflits sociaux et des actions collectives, ainsi que sur la prévention de la criminalité. Il a enseigné dans plusieurs universités et a participé à plusieurs projets d’intervention liés principalement à la violence scolaire, à la violence domestique et aux programmes communautaires d’intervention en santé mentale.

COORDONNATEUR SCIENTIFIQUE

Sébastien Brouillette-Alarie

Sébastien Brouillette-Alarie (PhD.) est chercheur postdoctoral en criminologie à l’Université Laval. Il a publié des articles évalués par des pairs sur 1) l’évaluation du risque de récidive criminelle; 2) la structure latente des échelles de risque pour les délinquants sexuels; 3) l’étiologie du risque chez les délinquants sexuels; 4) le sadisme sexuel; 5) le processus de passage à l’acte des hébéphiles et 6) la psychopathie chez la femme. Il fait maintenant son chemin dans le domaine de la radicalisation violente, dans lequel il entend y appliquer sa rigueur scientifique et sa curiosité, ainsi que son expertise en recherche, en psychométrie et en statistique.

COORDONNATEUR ADMINISTRATIF

Jean Perrault

Jean Perrault (Ph.D) a plus de 25 ans d’expérience en recherche psychosociale et médicale. En tant que directeur, il a mis en place une organisation de gestion des essais cliniques et il a largement contribué au succès d’un groupe dédié au transfert de connaissances dans le domaine psychosocial. Reconnu pour sa rigueur, M. Perrault était responsable de la planification et du suivi des activités, de la rédaction des accords de partenariat, des relations avec les fournisseurs de services, de l’approvisionnement, des ressources humaines, de la gestion budgétaire et du contrôle des coûts. Ses compétences en écriture ont été utilisées pour produire une variété de documents s’adressant autant au grand public qu’aux bailleurs de fonds.

COORDONNATRICE À LA FORMATION

Paola Porcelli

Paola Porcelli possède un doctorat en psychologie clinique et plusieurs expériences en tant que formatrice et chercheure. Elle a collaboré avec des structures publiques et privées, des organisations communautaires, des ONG internationales et des universités situées dans différents pays. Au cours de ses missions, elle a soutenu la mise en œuvre de programmes de santé mentale et psychosociaux destinés aux utilisateurs vulnérables, par le biais d’approches participatives, sensibles à l’aspect culturel et fondé sur les forces et sensibles à la culture.

COORDONNATRICE DE LA MOBILISATION DES CONNAISSANCES ET DES RELATIONS PUBLIQUES

Marie-Eve Gosselin

Marie-Eve vient du secteur de la haute technologie où elle a travaillé dans les domaines de l’administration et des ressources humaines. Elle a développé une spécialité en gestion du changement et un fort intérêt pour la culture organisationnelle et l’optimisation des processus. Marie- Eve s’intéresse à comprendre comment l’influence sociale et les processus individuels affectent notre bien-être et motivent nos actions. Elle a beaucoup d’idées et aime les mettre en action pour qu’elles deviennent réalité.

RESPONSABLE DE LA CARTOGRAPHIE

Sarah Ousman

Sarah est étudiante à la maîtrise au département de psychiatrie de l’Université de Montréal. Elle travaille sur les vulnérabilités émotionnelles et psychologiques qui pourraient faciliter les voies menant à l’extrémisme religieux violent. Elle est aussi étudiante en psychologie à l’UQÀM. Sarah s’intéresse aux activités cliniques dans un contexte de radicalisation et d’extrémisme violent ainsi qu’à l’évaluation du risque de violence.

CHERCHEUR JUNIOR

Wynnpaul Varela

Wynnpaul Varela est chercheur en éducation musicale et professeur d’anglais. Il est titulaire d’un doctorat en éducation (2018) et s’intéresse à l’autorégulation musicale tout au long de la vie, aux techniques d’examens systématiques et à l’utilisation de la technologie pour aider les musiciens à s’exercer plus efficacement. Il est titulaire d’une maîtrise en enseignement de l’anglais langue étrangère/seconde langue (2004). Avant de venir à Montréal, il a enseigné l’anglais au Japon pendant 14 ans.

 

ASSISTANTE DE RECHERCHE

Arber Fetiu

Arber Fetiu poursuit son doctorat au département de sociologie de l’Université de Montréal. Ses intérêts de recherche portent sur les trajectoires de radicalisation, les politiques de la laïcité, les groupes extrémistes, le nationalisme et les sujets connexes. Il a précédemment effectué des recherches pour le Centre international pour la religion et la diplomatie (ICRD) et pour le Centre international pour la prévention de la criminalité (CIPC). Il est également membre de l’équipe de recherche PLURADICAL à l’Université de Montréal.

ASSISTANTE DE RECHERCHE

Deniz Kilinc

Deniz Kilinc a terminé sa maîtrise en psychiatrie sociale et transculturelle à l’Université McGill. Sa thèse a exploré les processus de résilience et d’expression créative sur le bien-être psychologique des enfants réfugiés syriens vivant en dehors des camps de réfugiés en Turquie. Il étudie actuellement en droit à la Queens University et désire se spécialiser en droit de l’immigration et des réfugiés.a

ASSISTANTE À LA FORMATION

Émilie Karuna

Émilie est titulaire d’un baccalauréat en beaux-arts de l’Université Concordia et elle étudie actuellement en psychologie à l’Université du Québec à Montréal où elle prévoit entreprendre ses études de doctorat en 2019. Elle s’intéresse à l’intervention psychosociale par l’art et à la santé mentale des populations immigrantes. En plus de son travail au RPC-PREV, Émilie travaille pour le centre de recherche SHERPA, où elle anime des ateliers d’expression créative avec des adolescents et des enfants, dont beaucoup sont des immigrants, des demandeurs d’asile et des réfugiés.

ASSISTANTE DE RECHERCHE

Lysiane Lavoie

Lysiane Lavoie est étudiante au doctorat au département de psychologie de l’Université du Québec à Montréal, Canada. Ses recherches portent sur l’engagement des citoyens et les récits alternatifs comme une étape vers la dépolarisation des points de vue des jeunes. Elle a précédemment effectué des recherches pour le centre de recherche de l’hôpital St-Mary’s.

ASSISTANTE À LA MOBILISATION DES CONNAISSANCES

Daniela Aranibar

Daniela Aranibar est une étudiante dans le programme de maîtrise de Sciences de l’éducation à l’université Concordia. Elle a préalablement travaillé sur le développement d’outils pédagogiques pour la prévention de la radicalisation violente destinés à l’utilisation d’intervenants dans le système pénitentiaire français. Cela lui a fait développer un intérêt marqué pour la recherche appliquée ainsi que pour la création de programmes éducatifs visant une meilleure cohésion sociale.

CONSULTANT

Eugene Borokhovski

L’expertise professionnelle d’Eugène et ses intérêts de recherche portent sur la psychologie cognitive et pédagogique, l’apprentissage et l’instruction, l’acquisition du langage et la méthodologie/pratique des revues systématiques, particulièrement des méta-analyses. Il a plus de 15 ans d’expérience dans la conception, la réalisation et la publication de recherches méta-analytiques, ainsi que dans le développement de méthodologies et d’applications pratiques de revues systématiques en sciences sociales et en éducation.

CONSULTANT

David Pickup

David Pickup est bibliothécaire et spécialiste de l’information pour l’équipe des examens systématiques du Centre for the Study of Learning and Performance (CLSP) de l’Université Concordia, ainsi que membre du corps professoral à temps partiel du département de l’éducation. Au cours des huit dernières années, il a également agit auprès d’équipes travaillant sur les revues systématiques de Campbell Collaboration, d’abord à titre de conseiller en recherche d’essais pour le Groupe de coordination de l’éducation et, plus récemment, en consultation pour le Groupe des personnes handicapées. Il examine régulièrement les stratégies de recherche pour les protocoles de Campbell Collaboration et les revues terminées.

ASSISTANTE ADMINISTRATIVE

Teodora Vigu

Teodora a terminé un baccalauréat en criminologie et elle étudie présentement en psychologie à l’UQAM. Elle travaille dans le domaine de la santé mentale en tant qu’intervenante en situation de crise et elle a également œuvré auprès de diverses populations criminalisées dans la région de Montréal. Ses intérêts incluent, entre autres, la psychiatrie transculturelle et le développement de l’identité ainsi que du sentiment d’appartenance chez les immigrants.

STAGIAIRE EN RECHERCHE

Leslie-Anne Boily

Leslie-Ann complète actuellement un doctorat en psychologie et un certificat en théologie à l’Université Laval. Sa thèse porte sur l’union de modèles théoriques dans le traitement du trouble d’anxiété généralisée. Elle s’intéresse particulièrement à la régulation émotionnelle, à l’éthique et à l’intégration d’outils d’intervention sensibles à l’identité culturelle et religieuse de l’individu pour une pratique responsable. Elle est aussi ambassadrice de la prévention du suicide après avoir travaillé quelques années comme intervenante de première ligne dans le domaine.